Après plusieurs années d’études aux côtés de la communauté d’agglomération de Metz Métropole et de l’AGURAM, l’EPFL est devenu propriétaire des 388 hectares de la Base Aérienne 128 de Metz Frescaty en juin 2015. Le site avait alors été investi depuis quelques mois par des équipes constituées dans le cadre du concours EUROPAN.
Le concours EUROPAN est un concours européen d’architecture, d’urbanisme et de paysage réservés aux professionnels de moins de 40 ans. Le site de Frescaty, proposé par Metz Métropole, figure parmi les 49 sites européens de la 13ème édition du concours. En octobre 2015, un premier tour de jury a permis de sélectionner dix équipes. La proclamation des résultats et la levée de l’anonymat a eu lieu le 4 décembre 2015. Le projet lauréat s’intitule « BA 128 Résonances Economes » et a été proposé par l’atelier Laëtitia Lafont (architecte-urbaniste à Paris) associé à Thomas Verges (architecte) et Mathilde Catalan (architecte). Les deux projets et équipes mentionnés sont :
– « Cycles, Sol, Air » d’Antoine Allorent (urbaniste-architecte à Paris) associé à Fanny Chenu (architecte) et Guillaume Nicolas (architecte-ingénieur),
– et « The B.A.S.E. » d’Océane Follador (architecte-urbaniste à Nantes), Thibaut Nguyen (sociologue-urbaniste), Jérémy Launay (agriculteur) et Thomas Rezé (urbaniste).
Parallèlement à la présentation des projets aux élus et à la population, lauréat, équipes mentionnées, Metz Métropole, l’AGURAM et l’EPFL réfléchiront, courant avril 2016, aux grandes lignes des missions d’études à mettre en place. Des secteurs font d’ores et déjà l’objet de travaux et les commercialisations ont démarré. Toutefois, quelques années seront encore nécessaires pour parvenir à redonner de nouvelles vocations à l’ensemble de ce vaste site militaire.
Pour en savoir plus : http://www.europanfrance.org/