« Le samedi 21 septembre 2019, Metz Métropole a proposé une découverte à vélo du plateau de Frescaty. Des artistes de street art de l’association « Une phase 2 Styles » ont, à cette occasion, présenté leur parcours de fresques à ciel ouvert sur l’un des bâtiments de la base. La visite de cette expo les 22, 28 septembre, 05 et 10 octobre 2019 était sur inscription »
En septembre et octobre 2019, lors des journées du patrimoine et avec une association d’artistes, le plateau de Frescaty, au sud de Metz, a été ouvert au public. Aux côtés de Metz Métropole, l’Établissement Public Foncier de Lorraine œuvre depuis 2011 pour la reconversion de l’ancienne base aérienne « BA 128 » couvrant 388 hectares.
La reconversion d’un tel espace demande du temps. Sa superficie et son histoire en sont la cause, mais pas seulement. Sa position aux portes de l’agglomération messine, d’environ 220 000 habitants, est particulièrement attractive et la collectivité veut impulser une dynamique en termes d’emplois et de développement durable. Le Ministère de la Défense a quitté les lieux en 2012. Un peu avant, des études sont lancées par l’établissement avec Metz Métropole et l’AGURAM. Elles constituent la base du concours EUROPAN initié en 2014. Un concours européen d’architecture, d’urbanisme et de paysage. Les résultats du concours sont proclamés en décembre 2015 alors que l’EPF est propriétaire du site depuis six mois.
À la suite du concours EUROPAN, les réflexions se poursuivent avec les équipes lauréates dans le cadre d’un partenariat liant l’Établissement à Metz Métropole. L’EPF intervient uniquement sur des thématiques relevant de ses compétences au titre du pré-aménagement. Un plan guide est réalisé en 2018-2019. Les réflexions générales et environnementales se poursuivront jusqu’en 2020. Entre 2016 et 2018, une première phase de travaux menés par l’EPF a permis le désamiantage et la déconstruction d’environ 30 000m² de bâtiments. Une deuxième phase est en cours et porte sur environ 5 000 m² majoritairement de petits édifices. Son achèvement est prévu fin 2019.
Début octobre 2019, l’EPF a d’ores et déjà revendu environ 129 hectares dont les emprises du pôle sportif du FC Metz, de la « base vie » et du secteur de la pointe sud destiné à accueillir des activités logistiques (Amazon). D’ici à l’année prochaine, une quarantaine d’hectares seront revendus pour accueillir commerces, loisirs et services sur la ZAC du Domaine de Frescaty. Parallèlement, un « agrobiopôle » a commencé à se développer au cœur même de l’ancienne base aérienne.