AU MENU DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’EPFL DU 23 FEVRIER 2016
Outre la présentation des résultats de l’année écoulée, la première réunion 2016 du conseil d’administration de l’EPFL a été l’occasion d’aborder des démarches partenariales dans lesquelles l’établissement est actuellement fortement impliqué. Elles ont pour point commun la recherche de synergies avec différents partenaires.
Parmi les démarches engagées, une analyse du devenir des 550 hectares de réserves foncières historiques au nord de Metz a été conduite par le cabinet d’études PWC dans le cadre d’un partenariat associant l’Etat, la Région, le Département de la Moselle et la communauté de communes des Rives de Moselle. L’identification des acquéreurs potentiels et des conditions d’attribution des différents biens fera l’objet d’échanges élargis à la SAFER et au monde agricole.
De la même manière, dans le cadre de la politique centres-bourgs engagée par l’EPFL en 2015, l’établissement a développé un réseau avec des partenaires tels que l’ANAH, les CAUE, la CCI Lorraine, l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse mais aussi l’Etat, la Région et les conseils départementaux. L’objectif est de définir une culture commune d’intervention pour lutter notamment contre les phénomènes de vacances résidentielles et commerciales et de dégradation du bâti.
L’EPFL projette également de signer, dans les prochaines semaines, une convention avec les autres EPF d’Etat et la FN SAFER qui vise à promouvoir leur coopération. Elle sera déclinée au niveau régional par une convention entre l’EPFL et la SAFER Lorraine.
Par ailleurs, l’EPFL continue à nouer des relations étroites avec les différentes agences d’urbanisme de Lorraine qui doit déboucher sur une meilleure compréhension des mécanismes territoriaux pour accompagner les collectivités.