Le site Oudinot

Le système de diffusion d’enregistrements de cris d’hirondelle, la repasse, a été mis en service début avril 2017 sur le quartier Oudinot à Commercy. L’EPFL, la communauté de communes de Commercy Void Vaucouleurs et la Préfecture de la Meuse s’investissent dans la requalification de ce site militaire depuis 2013 en tenant compte des espèces protégées.
En 2013, au moment de la dissolution du 8ème Régiment d’Artillerie présent sur le quartier Oudinot à Commercy, la communauté de communes avait conscience des enjeux considérables que représentait la requalification des 22 hectares du site. Pour l’aider à y définir un projet, elle a fait appel à l’EPFL. L’étude lancée dès 2013 a permis de cerner avec précision les contraintes du site. La collectivité a ainsi décidé de le reconvertir en y implantant des activités économiques.
La société d’armement CMI Defence fait l’acquisition de la partie nord et s’y installe. Puis, en février 2015, l’EPFL achète la partie sud du quartier Oudinot, 10,6 hectares, à l’euro symbolique. Des études de maîtrise d’œuvre pour des travaux de désamiantage et de déconstruction sont très vite lancées. Le maintien de certains ouvrages n’a pas été jugé utile au développement de la zone d’activités. Mais une adaptation du programme de travaux est alors nécessaire. La zone d’activités est toujours en projet mais est complétée par un centre de formation et un équipement aquatique intercommunal.
En parallèle, pour compenser les répercussions de ces travaux sur les hirondelles, l’EPFL a fait construire par l’entreprise BIOSYMBIOSE deux tours comptant une trentaine de nids en décembre 2016. Afin d’attirer les oiseaux vers ces nids artificiels, pensés et conçus dans le respect de leur habitat naturel, leurs cris sont diffusés de façon programmée depuis le 1er avril 2017. Un suivi de ces mesures est prévu jusque fin juin 2017 par un expert en ornithologie.

Les nids artificiels pour les hirondelles