Un colloque sur le thème « Friches et territoires durables » s’est tenu le mardi 19 mars 2019 au centre des congrès de Metz. Près de 300 personnes y ont participé. Élus, ingénieurs, architectes, promoteurs, porteurs de projet, bailleurs, chercheurs, industriels ont échangé sur leurs expériences en matière de reconversion des friches industrielles, urbaines et militaires.
Tables rondes et conférences se sont succédées tout au long de la journée. EODD, un cabinet de conseil, d’ingénierie et bureau d’études spécialiste de l’environnement et de l’énergie était l’organisateur de ce colloque. La Région Grand Est et l’EPFL étaient partenaires de l’organisation. Tous trois ont ouvert la journée en insistant sur les exigences demandées pour le traitement des friches et la nécessité d’un projet adapté et attractif.
Le traitement des friches demande un savoir-faire en droit, en urbanisme et en économie. Les problèmes de sécurité et de pollutions, avec le dispositif de tiers demandeur, sont souvent au cœur des interventions. De même que les questions de biodiversité et de qualité patrimoniale. Anticipation et persévérance sont les maîtres-mots de la reconversion des friches. L’effet levier exercé par les interventions de l’EPFL a été souligné à de multiples reprises tant par les élus que par les techniciens.
Entre territoires urbains et territoires ruraux, les exemples ont été nombreux :
– Plateau de Frescaty au sud de l’agglomération de Metz (57)
– Parc de Wesserling (68)
– Papeterie Lana à Docelles (88)
– Fusion Électrique à Stenay (55)
– Verrerie de Meisenthal (57)
– Fonderie d’Ecurey à Montiers-sur-Saulx (55)
– Pensionnat de Fénétrange (57)
– OIN Alzette- Belval (54-57)
– Ardenne Métropole (08)
– Ecoparc rhénan à Reichstett (67)
– Métropole du Grand Nancy (54)
– Quartier Lizé à Montigny-lès-Metz (57)
La journée a aussi été marquée par l’intervention de Jean-Louis Morel, professeur émérite en sciences du sol et de l’environnement. Prenant du recul en questionnant l’état de la planète et son devenir, il s’est interrogé sur les solutions à apporter pour dépolluer les sols tout en prônant l’économie circulaire. Le cœur des préoccupations de l’EPFL.

Photos du colloque © EODD

Cliquez sur la photo